Applications

L’hypnose contre les phobies

Le 12 mars 2021 , mis à jour le 13 mai 2021 — 4 minutes de lecture

La différence entre peur et phobie

La peur et la phobie sont 2 choses distinctes.

La peur est un état émotionnel naturel et normal, qui survient lorsque nous sommes face à un danger réel, pour nous mettre en garde.
Par exemple, un individu peut avoir peur de se retrouver devant un animal sauvage affamé.

La phobie, quand à elle, est une peur irrationnelle, incontrôlable et souvent répétitive, d’une situation ou de quelque chose qui ne provoque que peu ou pas du tout de danger. Elle peut s’avérer être un réel handicap au quotidien.
Par exemple, un individu qui a peur des nombres (c’est l’aritmophobie), peut ressentir une très grande anxiété alors même qu’il n’y a aucun danger.

Les 2 types de phobies

Généralement, les phobies se développent durant l’enfance ou l’adolescence et elle perdurent souvent jusqu’à l’âge adulte.

Les phobies se répartissent en 2 grandes catégories :

Les phobies spécifiques

Les phobies spécifiques sont liées à un (ou plusieurs) élément(s) déclencheur(s) bien identifiable(s). Quand ces phobies sont établies dans la vie quotidienne d’un individu, il peut avoir l’impression qu’elles font partie intégrante de sa personnalité.

On distingue :

  • les phobies animalesl’arachnophobie (peur des araignées), l’entomophobie (peur des insectes), etc.
  • les phobies liées à l’environnement naturell’aquaphobie (peur de l’eau), la kéraunophobie (peur de la foudre), etc.
  • les phobies situationellesl’aérodomophobie (peur de l’avion), l’ochmophobie (peur de la foule), etc.
  • les phobies liées à l’apparence ou au physiquela gymnophobie (peur de la nudité), la cacophobie (peur de la laideur), etc.
  • les phobies de certains sentimentsl’autophobie (peur de la solitude), la phobophobie (peur d’avoir peur), etc.

Les phobies sociales

Les phobies sociales provoquent une anxiété importante et un réel inconfort lors d’interactions sociales. L’individu a peur qu’on le regarde, qu’on le juge

Les phobies sociales peuvent être liées à une situation en particulier, mais elles peuvent également réunir l’ensemble des situations impliquant d’autres personnes.

Quelques exemples : la glossophobie (peur de parler), l’éreutophobie (peur de rougir), l’émétophobie (peur de vomir), la blemmophobie (peur du regard es autres), l’agoraphobie (peur des lieux publics desquels il n’est pas possible ou gênant de fuir rapidement), etc.

Des réactions excessives

Un individu qui a une phobie développe généralement un comportement d’évitement face à cette phobie, et montre des signes d’anxiété, de perte de contrôle et de panique en présence de l’objet de sa phobie.

La plupart du temps, la victime sait que sa peur est irrationnelle, mais il ne peut pas la contrôler, c’est plus fort que lui.

Les phobies étant liées à notre inconscient, elles peuvent être traitées efficacement avec l’hypnose.

Utiliser l’hypnose pour gérer les phobies

L’hypnose est une méthode rapide et très efficace pour surmonter tous les types de phobies, avec un taux de réussite avoisinant les 100%.

Souvent une seule séance d’hypnose suffit pour rompre le lien phobique créé par l’inconscient entre l’individu et un élément extérieur. Mais certaines phobies sont plus ancrées dans l’inconscient, moins accessibles, et nécessiteront 1 ou 2 séances supplémentaires.

Même si la solution est parfois instantanée, le plus souvent, l’hypnose apporte une solution progessive, c’est-à-dire que l’individu va apprendre à revivre un peu à la fois avec l’élément, ou dans le milieu, qui a causé la phobie.

Par contre, même s’il arrive que, lors d’une séance d’hypnose, un individu découvre l’origine de sa phobie, l’hypnose n’est pas un outil spécifiquement dédié à cette connaissance.

Déroulement de la séance

La séance se déroule en 4 temps :

• Temps 1 : Faire connaissance et découvrir la phobie que vous voulez supprimer.
• Temps 2 : Mieux connaître l’hypnose, avec quelques explications théoriques et un petit test.
• Temps 3 : En hypnose, entrer dans un lieu de rencontre sécurisant et agréable pour faire face à la phobie, sous sa vraie forme ou sous une forme symbolique, puis couper le lien entre vous et la phobie.
• Temps 4 : Vérifier que la phobie a bien disparu et remplir le vide laissé.